Niveau de vol et distance

Le rendez-vous des pilotes pour toutes les questions de pilotage, de technique de vol, d'aéronautique, etc ...

Niveau de vol et distance

Messagede betedesvosges » Dim 10 Mai 2020 15:25

Hello !

Je me posai la question s'il y avait des règles pour définir le niveau de vol ?
Hormis les niveaux paires vers l'ouest et impaires vers l'est, y a t'il d'autres règles pour définir son altitude de croisière ?
Sur un court vol de 300/350 Nm par exemple, vaut-il mieux faire une montée/descente et rester peu de temps en croisière ou alors monter moins haut et faire une croisière plus longue ?

Merci !
Avatar de l’utilisateur
betedesvosges
 
Messages: 1687
Inscription: 20/04/09
Localisation: Oberentzen (68)

Re: Niveau de vol et distance

Messagede Aimevé » Lun 11 Mai 2020 12:06

Bonjour Joël,
Si tu parles des jets, le plus économique en carburant c'est montée et descente, sans ou avec juste quelques minutes de croisière. Mais il n'est pas très facile de déterminer ce niveau... Certains FCOM comportent une courbe ou un tableau type Short Trip Cruise Altitude du B737 NG qui permet de le déterminer. Le FMS te propose un niveau ménageant quelques minutes de croisière.

Sinon, pour des vols plus longs, le meilleur niveau de vol est le niveau optimum, FL OPTI. Là aussi, le FCOM pourra t'aider mais le FMS le calcule aussi.

Bons vols.
Michel.
Aimevé
 
Messages: 45
Inscription: 20/01/18

Re: Niveau de vol et distance

Messagede betedesvosges » Lun 11 Mai 2020 18:39

Merci Michel pour ces infos !
Avatar de l’utilisateur
betedesvosges
 
Messages: 1687
Inscription: 20/04/09
Localisation: Oberentzen (68)

Re: Niveau de vol et distance

Messagede JacquesZ » Mar 12 Mai 2020 01:23

Salut

Le choix du niveau de vol est comme le disait AimeVé, celui normalement de l'altitude optimale (OPT ALT), qui change en fonction des conditions du jour (masse de l'avion, température et hauteur de la Tropopause entre autres).

On suppose évidemment que tu parles de plan de vol IFR et de Jets.

Mais faut aussi tenir compte d'autres paramètres opérationnels et réglementaires:
a- Certains niveaux de vols sont contraints par la route choisie dans le plan de vol.
La plupart des Airways ont une altitude En Route minimale (MEA) par segment, MEA qui indique l'altitude minimale à laquelle est assurée en tous points la réception des moyens radios et radionav de l'Airway ET également assure le dégagement vertical de tous les obstacles sur la route d'au moins 1000ft (obstacles <3000ft), 1500ft (3000<obstacles<5000 ft) ou 2000ft (obstacles >5000ft). Certaines segments ont même une MEA différente selon le sens...

D'autres fois ils ont un niveau de vol maximal autorisé pour un segment (MAA) pour des contraintes ATC principalement.

Donc dans ce cas, il faudra probablement mieux choisir un niveau de vol "global" qui anticipera les changements de niveaux éventuels tout en tenant compte des critères évoqués plus haut (niveau compris entre la MEA et la MAA les plus defavorables). Inutile de monter à un niveau pour être ensuite obligé de remonter ensuite parce que la MEA a remonté 100Nm plus loin.

Enfin certaines routes ne respectent pas le sens traditionnel de Niveaux Pairs pour les routes allant entre cap 180 et 359, et Impairs pour les routes allant entre 0 et 179 degrés. Si c'est le cas, la carte le signalera par une flèche ou un symbole E(Even). En France qui jusqu'à il y a peu avait en standard un sens inverse de la plupart des pays Européens (Impairs/Pairs), les cartes en route sont souvent comme ça.

b- Suivant l'altitude et la région de vol choisie pour ton vol, tu peux (ou pas) être en zone RVSM, où la séparation entre deux niveaux allant dans deux directions est de 1000ft seulement. Mais l'espace RVSM n'existe pas partout sur le globe, auquel cas la séparation entre deux niveaux au dessus du FL 280 au FL 410 passe à 2000ft minimum au lieu de 1000ft. En clair un niveau sur 2 est inutilisable.

c- Si les vents en altitude sont très forts et contraires, tu auras parfois intérêt à rester plus bas que l'altitude Optimale, afin de réduire le temps de vol. Tu consommeras certes un peu plus qu'altitude optimale, mais comme tu voleras moins longtemps, au final tu seras gagnant....
Autre avantage de rester relativement bas, ta TAS augmente à CAS (vitesse indiquée) constante avec la diminution d'altitude.

En clair, il te faut tenir compte de tous ces paramètres pour choisir un niveau de vol.

Et sur les longs courriers s'ajoute également le fait qu'au début avec le plein complet de carburant, tu est très lourd, donc tu ne seras pas capable de monter très haut, mais comme tu vas progressivement t'alléger, tu pourras monter plus haut au fil du temps à laide d'une montée par paliers successifs.

L'idéal étant d'éviter des montées/descentes successives consommatrices de carburant (sauf les montées en palier STEP CLIMB), donc un planificateur performant doit tenir compte de tout cela.

Jacques
Ma chaîne YouTube Tutos sur l’A320 par un Pilote de Ligne: https://youtube.com/channel/UCljftuoKBcgeR-WBgYJpuoA
Avatar de l’utilisateur
JacquesZ
 
Messages: 2847
Inscription: 24/11/10

Re: Niveau de vol et distance

Messagede betedesvosges » Mer 13 Mai 2020 12:37

Merci Jacques pour tes explications, c'est toujours super intéressant !
Avatar de l’utilisateur
betedesvosges
 
Messages: 1687
Inscription: 20/04/09
Localisation: Oberentzen (68)


Retourner vers Le coin des pilotes





Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité